Blépharite : définition et conseils pour la traiter

On se passerait volontiers de la blépharite, cette inflammation de la paupière qui provoque démangeaisons et rougeurs ! Aussi quand elle se présente, autant être bien préparé et connaître les bons réflexes. Voici donc un petit guide de la blépharite et ses traitements

Qu’est-ce qu’une blépharite ? 

Définition et symptômes courants


La blépharite est une inflammation de la paupière. Elle peut toucher la peau, les cils, la conjonctive (muqueuse joignant la paupière au globe oculaire), ou bien les glandes de Meibomius, partie des cils responsable de la sécrétion d’une matière huileuse. Sa cause varie : elle peut être d’origine infectieuse, ou apparaître suite à une réaction allergique


Bien qu’elle n’affecte parfois qu’un seul oeil, elle est en général bilatérale, et touche alors les deux yeux. Sa durée habituelle est d’environ 7 à 10 jours. Une blépharite pourra se présenter à répétition, on parlera alors de blépharite chronique. En général, on repère une blépharite aux symptômes suivants : 


  • Des rougeurs
  • Une sensation d’avoir un corps étranger au niveau de l’oeil,
  • Des dépôts de croûte à la base des cils,
  • Des sensations de brûlure,
  • Plus rarement, une perte de cils

Rassurez-vous, par ailleurs : la blépharite n’est pas contagieuse

Les deux types de blépharites et leurs causes


Il existe deux types de blépharites, chacune ayant leurs causes particulières.


La blépharite ulcéreuse s’étend de la base des cils au bord de la paupière inférieure et/ou supérieure. Elle est le plus souvent due à une infection bactérienne comme c’est le cas de la blépharite herpétique. Mais, elle peut aussi être déclenchée par un virus ou une réaction allergique. 


La blépharite chronique, qui se manifeste à répétition, est non infectieuse et sa cause est la plupart du temps inconnue. Elle peut cependant être associée à d’autres affections, comme une dermatite séborrhéique


Le traitement de la blépharite varie selon son type. 

Traitement de la blépharite

Les approches classiques


Pour soigner la blépharite, les méthodes traditionnelles en médecine diffèrent selon la cause de l’affection.

Pour une blépharite ulcéreuse due à des staphylocoques, on emploiera un traitement antibiotique


Une blépharite herpétique requerra quant à elle l’administration d’antiviraux


Si sa cause est allergique, enfin, on prescrira la prise d’antihistaminiques


Les méthodes naturelles 


En complément des traitements conventionnels, on peut aussi puiser dans le savoir ancestral de nos aînés. Et, on peut également, employer quelques remèdes de grand-mère pour traiter efficacement la blépharite !


Parmi ces traitements naturels et sans ordonnance, on pourra par exemple avoir recours à l’hydrothérapie. On utilisera alors des compresses chaudes appliquées avec soin sur les paupières infectées pendant environ 5 minutes. 


L’eau de Bleuet peut également être employée comme traitement naturel de la blépharite. Ses effets apaisants sont en effet reconnus pour leur capacité à atténuer l’inflammation. 

 

L’homéopathie peut également être sollicitée en parallèle d’un traitement traditionnel. Calcarea Sulfurica dans le cas d’une suppuration, et Ambrosia Artemisiaefolia, pour apaiser les démangeaisons, sont réputées pour leurs effets bénéfiques. 


Une dernière méthode naturelle pour soigner la blépharite consiste enfin à diluer quelques gouttes (2-3) de shampoing doux dans environ une demi-tasse d’eau tiède et à appliquer la solution à l’aide d’un coton-tige. 



Avec ce petit guide, vous savez désormais comment soigner la blépharite et retrouver votre bien-être oculaire ! Aussi, nous pouvons vous accueillir dans notre magasin à Paris, dans le 7e arrondissement. Et ainsi, nous vous proposerons nos conseils en optométrie et nos réalisations de lunettes sur mesure. N’hésitez donc plus à prendre contact avec nous ! 



Leave a comment